E.F.T. Emotional Freedom Technique contre les émotions négatives

 

 

Connue le plus souvent par sa forme abrégée, l’E.F.T. représente une pratique psycho-corporelle fondée aux États-Unis en 1993 par l’ingénieur Gary Craig. Aujourd’hui à la retraite, il a expérimenté et a été convaincu par cet outil de tapotement accompagné de courtes phrases. Selon lui cet outil a une véritables valeurs dignes de psychothérapie. C’est une technique de la même famille que la TAT, Tapas Acupressure Technique. Elle est proche également du Brain gym qui fait travailler le cerveau droit et gauche. Cette technique de liberté émotionnelle est une forme d’acupression pour libérer les émotions négatives. C’est une méthode rapide, efficace, amusante et facile à apprendre. Elle donne des résultats de longue durée, même permanents. Elle apporte souvent un soulagement là où d’autres thérapies ont échoué. Cette méthode est utile pour toutes les émotions négatives telles que : la tristesse, la peur, la phobie, la colère, le dégoût, la honte, l’anxiété, la culpabilité, etc…, L’EF.T. peut également aider à résoudre les problèmes physiques telles que : les douleurs, la maigreur, l’obésité, la mauvaise image de soi, etc…ou à vous défaire de certaines manies comme : le tabagisme, les envies compulsives, les TOC, le bégaiement, etc.. 

Stimuler des points précis d'acupuncture (tapping)

L’EFT est une technique psycho parce qu’on demande au receveur de penser à son problème ; elle est corporelle parce qu’il stimule des points d’acupuncture (tapping) ; la conjonction de ces deux actions le conduit à s’activer quand le sujet repense à un épisode douloureux ; parallèlement, on va envoyer des messages à son cerveau émotionnel pour le calmer… Peu à peu, on déprogramme l’émotion négative enkystée.

Comment ça marche

Le protocole EFT exploite la carte des méridiens (vessie, intestin grêle, rein…) ces canaux subtils d’énergie décrits par la médecine traditionnelle chinoise qui associent points d’acupuncture, organes et fonctions. En tapotant des points bien précis avec le bout des doigts, d’un côté ou de l’autre (les points doubles sont symétriques par rapport à l’axe du corps) ou à deux mains, le corps se déprogramme et s’ouvre à de nouvelles mémoires, libérant du même coup une ou des source(s) de traumatismes… Commencez par masser le point karaté sur le tranchant de la main puis le début du sourcil contre la colère passez au coin de l’œil pour une vue juste sur les événements et sous l’œil pour diminuer l’anxiété Avant de tapoter sous le nez pour combattre la timidité lâchez alors votre honte et le besoin de vous punir en tapotant sous la bouche stimulez le calme intérieur contre la peur sous la clavicule libérez-vous des addictions en passant sous le bras évacuez chagrin et intolérance au coin de l’ongle du pouce activez votre lâcher-prise au coin de l’ongle de l’index calmez jalousie et regrets au coin de l’ongle du majeur libérez-vous des peines de cœur au coin de l’ongle de l’auriculaire stimulez le point karaté pour vous libérer des inversions psychologiques travaillez le point de gamme contre les douleurs physiques

La séquence de base d’EFT

1- Ciblage Pensez au problème, à l’émotion que vous souhaitez apaiser, “nettoyer”. Décrivez précisément ce que vous ressentez : émotion, sensations physiques associées, pensées négatives, images en lien… Puis évaluez l’intensité de votre ressenti émotionnel sur une échelle de 0 à 10, 10 étant l’intensité maximum.

2- Phrase de préparation Répétez 3 fois, à voix haute ou dans votre tête, la phrase de préparation ci-dessous, tout en tapotant votre Point karaté (voir [1] sur l’image ci-dessous), c’est-à-dire le tranchant de l’une de vos mains et en restant concentré sur votre problème : « Même si j’ai [ce problème/cette émotion/ces ressentis, etc (vous pouvez les nommer spécifiquement)] je m’accepte tel que je suis »

3- Ronde de tapotements Préparez-vous ensuite à procéder au “tapping” des autres points de la ronde EFT. À chaque nouveau point que vous allez venir stimuler, pensez à répéter à voix haute ou dans votre tête certains éléments liés au problème (émotion, sensations, pensées et/ou images associées), l’idée étant de rester un maximum focalisé dessus. Tapotez sur chaque point de manière relativement douce et rapide, 5 à 10 fois pour chacun environ (sans pour autant compter, ceci étant juste un indicateur). Tapotez ainsi successivement sur les points suivants, comme indiqué sur l’image : [2] Sommeil de la tête, [3] Début du Sourcil, [4] Coin de l’oeil, [5] Sous l’oeil, [6] Sous le nez, [7] Creux du menton, [8] Sous la clavicule, [9] Sous le sein, [10] Sous le bras, [11] Coin du pouce, [12] Coin de l’index, [13] Coin du majeur, [14] Coin de l’auriculaire, [15] Point karaté, [16] Point de gamme. À la fin de la série de tapotements, faites une petite pause et réévaluez l’intensité de votre ressenti, toujours sur une échelle de 0 à 10. Souvent, en fin de ronde, l’intensité a baissé voire dans certains cas complètement disparu. Si besoin, refaites une ou plusieurs séquences de stimulation.Si vous souhaitez aller plus loin, notez que de nombreux livres, sites web et vidéos consacrés à l’EFT sont disponibles

Variante possible : la technique de l’épaule

Si vous êtes pressé ou si vous avez besoin d’être plus discret, vous pouvez opter pour une alternative très simple : la technique de l’épaule. Il vous suffit dans ce cas de procéder au ciblage du problème (émotion, sensations associées, etc) puis de masser le creux près de votre épaule (gauche ou droite), c’est-à-dire la partie molle et un peu sensible entre les muscles de l’épaule et les muscles des pectoraux en disant à voix haute ou dans votre tête : « Même si j’ai [ce problème/cette émotion/ces ressentis, etc] je m’accepte tel que je suis, je me pardonne et je pardonne toutes les personnes impliquées dans cette expérience. » À répéter autant de fois que nécessaire pour vous apaiser.

Manuel gratuit a télécharger ICI

 

Le soin est entre les mains de celui qui le reçoit : c'est lui le véritable acteur et créateur de la séance.